chargement...
Dernier Article

L’Union européenne a-t-telle un avenir?

Le Figaro - Samedi 25 et dimanche 26 mars 2017

Propos recueillis par Vincent Trémolet de Villers.
Hubert VĂ©drine /Jean-Dominique Giuliani :
Leurs analyses et leurs itinéraires ont souvent divergé. Ils font aujourd’hui le même diagnostic sur la «fatigue» de la construction européenne. A l’occasion des 60 ans du traité de Rome, rencontre entre un diplomate réaliste et le président de la Fondation Robert Schuman.

- 2017
- Union Européenne

Pour intervenir, il faut associer les pays voisins

Libération 9 et 10 aout 2014

Hubert Vedrine (1) dresse le bilan des dernières interventions occidentales.

-
- Proche et Moyen-Orient
- Monde musulman
- Grands conflits

«Les Occidentaux n’ont plus les moyens de leurs émotions»

Nice Matin, le 31 Juillet 2014

entretien réalisé par Jean-Marc Raffaeli

C’est à Saint-Florent où il fait un break que nous avons rencontré Hubert Védrine, éminence grise de Mitterrand et patron emblématique du Quay d’Orsay (1997/2002) sous Chirac-Jospin

-
- Europe
- Etats-Unis
- Etat global du monde
- Grands conflits

«L’Occident ne doit pas craindre de se réengager»

Le Point 24 juillet 2014

Interview de Romain Guibert

-
- Europe
- Etats-Unis
- Etat global du monde
- Grands conflits

Proche-Orient : le plaidoyer de Védrine pour la création de deux Etats

le Parisien le 21 juillet 2014

Patron du quai d’Orsay de 1997 à 2002, sous le gouvernement Jospin, Hubert Védrine plaide pour une solution politique globale au Proche-Orient et la création de deux Etats.
Propos recueillis par Frédéric Gerschel

-
- Proche et Moyen-Orient
- Grands conflits

«Poutine doit sortir de l’ambiguïté»

JDD 20 juillet 2014

Interview de François Clemenceau

-
- Russie

Il faut accepter plus de convergence dans la zone euro

La Croix - 4 juillet 2014

L’ancien chef de la diplomatie souhaite que la France engage résolument des réformes structurelles pour restaurer sa compétitivité et juge que la zone euro doit devenir le cœur de l’Europe.
Propos recueillis par Jean-Christophe Ploquin

-
- Europe
- Union Européenne
- Questions Ă©conomiques

Le grand désarroi du monde

La revue n°43 - Juin 2014

Regain de tension entre Américains et Russes, désengagement international des Etats-Unis, Europe sur le déclin, métamorphose des sociétés arabes… Hubert Védrine décrypte ces évolutions.

-
- Etat global du monde

Après les européennes: un plan pour sauver l’Europe des «européistes».

Tribune Rue 89 - 06 juin 2014]

Propos recueillis par Pierre Haski

-
- Europe
- Union Européenne

Repensons l’interventionnisme

Le Monde 5 mai 2014

Face aux crises en Syrie et en Ukraine, les pays occidentaux et leurs opinions publiques doutent de leur capacité d’ingérence militaire dans les conflits

-
- Grands conflits
- Interventions militaires et humanitaires

Rethinking interventionism

Traduction en anglais de l’article “Repensons l’interventionnisme” le Monde le 5 mai 2014

In the past decades, several non-Western countries conducted military interventions: India; Vietnam (in Cambodia); Libya; Russia in Georgia and indirectly in Crimea; Rwanda (in DRC); and Israel in Lebanon, Iraq, Syria and Gaza. But since the fall of the USSR in 1989-1991, it is mainly the West...

-
- Etat global du monde
- Interventions militaires et humanitaires

Ukraine : comment sortir de l’impasse?

Le Figaro Idéesmag 2 mai 2014

Comment l’Ukraine est-elle devenue une pomme de discorde entre la Russie et l’Occident? Hubert Védrine revient sur les politiques des deux blocs depuis l’effondrement de l’URSS et analyse plus particulièrement le comportement de l’Occident
Propos recueillis par Patrice de MĂ©ritens

-
- France
- Europe
- Russie
- Grands conflits

Hubert Védrine: «Il faut en finir avec les chimères et faire les réformes».

l’Opinion - 28 et 29 mars 2014

Pour l’ancien ministres des Affaires étrangères, «il faut une coalition d’un type nouveau pour mettre en œuvre quelques réformes clés durant une période limitée».
Interview de Dominique de Montvalon et Nathalie Segaunes pour le journal l’Opinion - 28 et 29 mars 2014. Texte intégrale de l’interview.

-
- France

«La multiplication du nombre d’acteurs influents»

Journal des arts - 28 mars au 10 avril 2014

Hubert Védrine connait bien le monde et la place de la France en son sein pour avoir été conseiller à la cellule diplomatique de l’Elysée de 1981 à 1986, secrétaire général de la Présidence de la République de 1991 à 1995 et ministre des affaires étrangères de 1997 à 2002. Il est l’auteur en 2007 d’un rapport sur la mondialisation à la demande de Nicolas Sarkozy et d’un rapport sur l’OTAN en 2012 commandé par François Hollande. Cet énarque, diplômé de Science Po Paris est le témoin idéal pour décrire les grandes mutations qui traversent la planète depuis 20 ans, en toile de fond à notre dossier (page x à y) sur ce qui a changé dans le monde de l’art.
Propos recueillis par Jean-Christophe Castelain

-
- Etat global du monde

Interview d’Hubert Védrine pour la fondation F. EBERT sur la crise en Crimée

IPG Journal - 21 mars 2014

version française intégrale - version allemande en ligne 21 mars 2014
[url=http://www.ipg-journal.de/kurzinterview/artikel/das-ist-kein-neuer-kalter-krieg-318/]http://www.ipg-journal.de/kurzinterview/artikel/das-ist-kein-neuer-kalter-krieg-318/[/url]

-
- Europe
- Russie
- Grands conflits

«Je voulais avancer tout en gardant ma liberté.»

«Tout savoir sur… leurs années Sciences Po» - éditions kawa - mars 2014

Article paru dans «Tout savoir sur… leurs années Sciences Po», un livre de Guy Jacquemelle - collection dirigée par Henri Kaufman - mars 2014

C’est en classe de seconde au lycée Albert Camus de Bois Colombes qu’une professeure d’histoire-géo conseille au jeune Hubert Védrine de faire Sciences Po. Il y est admis en 1965, l’année de son bac.
L’ancien Ministre des Affaires Etrangères évoque avec humour ce mois de mai 68 qu’il a vécu Rue Saint Guillaume. Après Sciences Po et une licence d’Histoire, il intègre l’ENA, dont il sort en 1974 (promotion Simone Weil) au ministère de la Culture.
En 1981, à 34 ans, Hubert Védrine devient conseiller diplomatique à l’Elysée. Sept ans plus tard, il est nommé porte-parole de la Présidence, puis secrétaire général de l’Elysée en 1991. Il y restera jusqu’au départ de François Mitterrand en mai 1995.
En 1997, après la dissolution de l’Assemblée Nationale et la victoire de la gauche, Hubert Védrine est nommé Ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Jospin et le restera jusqu’en mai 2002.
Jacques Chirac qui a longtemps ferraillé contre François Mitterrand, dont Hubert Védrine était l’un des proches collaborateurs, ne tarit pas d’éloges sur lui : «Une des seules choses positives dans cette catastrophe, c’est que vous soyez là» lui dit, en souriant, Jacques Chirac lors de leur premier tête-à-tête. Dans ses Mémoires, «Le temps présidentiel (Nil), 2011», l’ancien président poursuit: «Ce qui caractérise Hubert Védrine, c’est une grande finesse d’analyse alliée à une parfaite maîtrise des rouages diplomatiques, la fidélité à des convictions affirmées en même temps qu’une ouverture d’esprit à rebours de tout esprit dogmatique. À cela s’ajoute ce qui fait de lui un homme d’un commerce toujours agréable: sa courtoisie, sa pondération naturelle. Hubert Védrine n’est ni le représentant d’une caste, ni celui d’un parti. Sa liberté de jugement le distingue tout autant des cercles diplomatiques traditionnels. Dans sa conception de la politique étrangère française comme dans sa vision du monde, il réussit à concilier l’exigencegaullienneet le pragmatismemitterrandien, l’attachement profond à lasouveraineté nationaleet la conscience éclairée d’une nécessaire adaptation aux évolutions de l’Histoire».
Depuis 2003, Hubert Védrine préside l’Institut François-Mitterrand. Je l’ai rencontré dans ses bureaux de HVC (Hubert Védrine Conseil), Cours Albert 1er en juillet 2013.
Lors de notre entretien, un mot est revenu plusieurs fois dans ses propos : «Liberté». Très souvent ses choix ont été guidés par ce seul idéal.

-
- Avant le ministère des Affaires étrangères
- Divers

Hubert VĂ©drine: cinq propositions pour sortir de la crise ukrainienne

RUE 89 GRAND ENTRETIEN du 8 mars 2014

Propos recueillis par Pierre Haski
L’ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine, fait sur Rue89cinq propositions pour sortir de la crise ukrainienne. Parmi celles-ci, une Ukraine fédérale accordant une autonomie quasi-totale à la Crimée, et une proclamation de neutralité de l’Ukraine entre Occident et Russie.
L’alternative à une désescalade, pour Hubert Védrine, serait une «situation inextricable de blocage dans laquelle on aurait une paralysie plus ou moins longue de toute la relation Europe-Russie, Etats-Unis-Russie».
Pour l’ancien chef de la diplomatie française, les Occidentaux comme Vladimir Poutine ont leur part de responsabilité dans la crise que traversent actuellement les relations entre la Russie, l’Europe et les Etats-Unis. Interview.

-
- Russie
- Grands conflits

Le grand marché transatlantique : négocions avec fermeté et vigilance

le Débat - janvier février 2014

Intervention d’Hubert Védrine au 76 ème colloque Respublica, septembre 2013 - actes publiés dans la revue Le débat

- 2013
- Europe
- Etats-Unis
- Etat global du monde
- Questions Ă©conomiques

“l’Iran pourrait passer de pays étranglé à Etat pré-émergent”

Libération Idées Grand Format - samedi 14 et dimanche15 décembre 2013

Propos recueillis par Jean-Pierre Perrin et Marc SĂ©mo

Ancien ministre des affaire étrangères, Hubert Védrine loue le processus sur le nucléaire iranien entamé fin novembre et invite la France et l’Union européenne à réinventer leur politique étrangère.

- 2013
- Proche et Moyen-Orient
- Etat global du monde

Ecologiser le monde

Revue Vraiment durable n°4 - automne 2013

On ignore souvent que, dans les premières années de sa carrière administrative, Hubert Védrine a travaillé au ministère de l’Environnement et du Cadre de vie… Son analyse de l’état du monde fait autorité dans les sphères internationales et européennes et, rompu à la diplomatie, sa vision du développement durable est particulièrement instructive. Il apporte ici son regard lucide et passionné sur l’évolution des valeurs portées par les défenseurs de l’environnement et leur capacité de réponse aux enjeux actuels, mais aussi sur ce qu’il imagine pour le futur de la planète et de l’humanité.
Entretien mené par Bettina Laville

- 2013
- Planète

RĂ©action Ă  la disparition de GĂ©rard de Villiers

JDD 3 novembre 2013

Gérard de Villiers «avait un flair incroyable»
Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, livre au JDD ses impressions après la disparition du romancier Gérard de Villiers. Si, politiquement, tout opposait les deux hommes, l’ex diplomate avoue s’être intéressé de près aux informations que livrait l’écrivain dans ses romans d’espionnageSAS.
Interview menée par François Clemenceau

- 2013
- Histoire, voyages, lectures

Pour toute demande de rendez-vous, contactez le bureau de Monsieur VĂ©drine Ă  l'adresse suivante : bureau.hv(at)hvconseil.com