Bienvenue sur mon site,

Vous trouverez, par année et par sujets, le texte de mes articles, de mes interviews, de mes préfaces et de mes conférences, ainsi que la présentation de mes livres, ma biographie et diverses informations.

hubert védrine

dernierARTICLE

Le Figaro – Champs libres/Opinions

Il est temps de revenir à une politique plus réaliste avec la Russie

« Il est temps de revenir à une politique plus réaliste avec la Russie »

Le 19 août, Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine à Brégançon, avant le G7 de Biarritz. Comment analysez-vous ce geste ?

Hubert VÉDRINE. - C’est une tentative très utile pour sortir la France et si possible l’Europe d’une impasse, d’une guerre de positions stérile engagée depuis des années, avec des torts partagés des deux côtés, notamment depuis le troisième mandat de Vladimir Poutine, et qui a abouti à une absurdité stratégique : nous avons des rapports plus mauvais avec la Russie d’aujourd’hui qu’avec l’URSS pendant les trois dernières décennies de son existence ! Ce n’est pas dans notre intérêt. Essayer d’entamer un processus différent m’apparaît très justifié, même s’il ne faut pas attendre de cette rencontre des changements immédiats. La date choisie par Emmanuel Macron pour ce geste est très opportune : il reçoit Vladimir Poutine juste avant le G7 de Biarritz, qu’il préside. Le G7 était devenu G8, mais la Russie en a été exclue en 2017 à la suite de l’annexion de la Crimée. Tout cela aurait pu être géré autrement. La volonté américaine d’élargir l’Otan à l’Ukraine était malencontreu

DERNIÈREPUBLICATION

Réédition de Face au chaos, Sauver l’Europe !

Face au chaos, Sauver l'Europe !


L’Union se construirait en dépassant les identités. On les ferait rentrer, au chausse-pied si nécessaire, dans «plus d’Europe». Et ce «dans l’int

MES PODCASTS SUR
Avoir raison avec … Francis Fukuyama – France Culture

le Nouvel Observateur du 12 au 19 octobre 2006 - essai de la semaine

«Chirac d’Arabie»

Voici un livre très intéressant et propice à la réflexion, mais qui soulève quelques questions. Intéressant, il l’est d’abord par la vivacité du récit. Se concentrant sur la seule personne du président – le titre l’annonce –, insistant sur l’Irak, l’Algérie, le Maroc et le Liban, sur Saddam Hussein, Hassan II, Rafic Hariri ou Yasser Arafat, les deux auteurs font revivre les nombreux et riches chapitres de sa longue rela

2006
France, Proche et Moyen-Orient
Monde Arabe, Histoire, voyages, lectures

JEUNE AFRIQUE, 18 AU 24 JANVIER 2009

«Ce qui va changer».

JEUNE AFRIQUE: Comment avez-vous réagi aux premières décisions de Barack Obama et en particulier à la nomination d’Hillary Clinton? Hubert Védrine: On a l’impression d’une grande maîtrise et d’une action réfléchie de la part d’Obama. Ces premiers choix sont pragmatiques et consensuels. En plus, contrairement à ce qu’aurait fait un dirigeant médiocre, il ne craint pas de s’entourer de talents. En choisissant Hillary Clin

2009
Etats-Unis
Etat global du monde