chargement...
Dernier Article

« Il faut repenser la relation avec la Turquie »

Le Figaro- le 28 mars 2017

L’ancien chef de la diplomatie était l’invité du Talk Stratégique , dont l’intégralité est disponible sur lefigaro.fr [http://www.lefigaro.fr/international/2017/03/27/01003-20170327ARTFIG00205-hubert-vedrine-il-est-encore-temps-de-sauver-l-europe.php]

Hubert Védrine a été ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002. Son dernier livre, Sauver l’Europe!, est publié aux Éditions Liana Lévi.

LE FIGARO. - La rupture est-elle consommée entre la Turquie et l’Union européenne?

Hubert VÉDRINE. - Il existe depuis l’origine un malentendu, qui n’est pas seulement de la faute des Turcs mais aussi de la nôtre. Un traité d’adhésion de la Turquie n’aurait jamais été ratifié par les États membres. Nous devons nous libérer de cette situation embarrassante et mettre fin à l’hypocrisie. Nous devons dire à la Turquie qu’elle n’a pas vocation à entrer dans l’UE. Et instaurer à la place un partenariat stratégique avec ce pays.
Dans tous les cas, il y aura une crise à la sortie. La question est de savoir qui la provoquera. Aujourd’hui, il semble que ce soit plutôt la Turquie, car les Européens sont paralysés par la question de la gestion des réfugiés. L’Union doit se libérer de cette contrainte en refaisant un Schengen plus efficace, afin de ne plus avoir à subir le chantage exercé par Erdogan. Le moment est venu de penser à un autre type de relation avec la Turquie. Cette clarification sera pénible. Mais elle sera salutaire.

La Grande-Bretagne est-elle perdue à jamais pour l’Union...

Pour toute demande de rendez-vous, contactez le bureau de Monsieur Védrine à l'adresse suivante : bureau.hv(at)hvconseil.com