chargement...
hubertvedrine.net/articles

La passion de comprendre le monde

Revue Risques n°100 - Décembre 2014

Homme politique français, écrivain et analyste des relations internationales, ancien membre du Conseil d’État, Hubert Védrine a travaillé quatorze ans avec le président François Mitterrand et a été ministre des Affaires étrangères pendant cinq ans sous la présidence de Jacques Chirac, dans le gouvernement Jospin (1997-2002). Il est consultant depuis 2003.


Comment caractériser, en quelques lignes, votre activité et la passion qui vous anime dans son service?
Depuis toujours la passion de comprendre le monde, de le connaître dans toute sa diversité, d’en comprendre les ressorts et aussi d’agir par le pouvoir et les idées, les décisions, l’explication, l’influence. J’ai essayé de le traduire dans la réflexion, l’écriture, mais également dans l’action, que cela ait été à la présidence de la République, au ministère des Affaires étrangères, ou par les idées.
Quels sont les principaux risques auxquels vous pensez être confronté dans votre activité aujourd’hui?
Les risques de la lassitude (expliquer sans cesse les mêmes choses!) et, aux yeux des autres, ce que je m’efforce de combattre, celui de l’obsolescence face aux changements permanents, en apparence. Mais je me sens suffisamment de forces pour poursuivre ce double travail d’analyse et de pédagogie.
Dans votre domaine, comment imaginez-vous l’évolution de ces risques?
J’aide à décrypter les mécanismes des relations internationales. 99 % des péripéties que relaie l’actualité ne sont pas importantes. Le risque serait de rater une rupture systémique. Dans le cas de la France, je suis convaincu que la période est favorable aux réformes. Et c’est la raison pour laquelle j’ai essayé dans mon dernier livre de définir les contours d’une méthode et d’esquisser les pistes de ce qui me paraît le plus important.

Quelle stratégie ou action faut-il, de votre point de vue, mettre en œuvre pour limiter et contrôler les risques-menaces et promouvoir les risques-opportunités?
Circonscrire les menaces pour les évaluer sérieusement, sans pathos et sans occidentalo-centrisme.
Risques-opportunités : opportunités pour qui? Quand? Comment? Saisir le bon moment. Il est vraisemblable que l’accélération des transformations du monde se déroule sous nos yeux. Cela suppose d’avoir des analyses fondamentalement renouvelées, de s’éloigner du conformisme naturel, de penser nos sociétés telles qu’elles seront au XXIe siècle et de repérer les lieux de confrontation ou de coopération les plus vraisemblables.
Quelle action collective souhaiteriez-vous voir se développer pour préparer l’avenir?
L’» écologisation « de toute l’économie et de toute la vie sociale à réaliser progressivement dans la durée avec l’engagement de tous. Cela passe évidemment par une action collective, donc publique mais faisant appel à la souplesse et au dynamisme des marchés.

Pour toute demande de rendez-vous, contactez le bureau de Monsieur Védrine à l'adresse suivante : bureau.hv(at)hvconseil.com