chargement...
hubertvedrine.net/articles

Trois questions à Hubert Védrine

Le point du 15 décembre 2005

Hubert Védrine a été choisi par le secrétaire général Koffi Annan pour participer à un «groupe à haut niveau» de l’ONU composé de vingt personnalités issues du monde entier et intitulé «alliance des civilisations». Ce groupe doit présenter un rapport à la fin de 2006 et faire des suggestions pour lutter contre l’antagonisme et favoriser l’entente entre civilisations, notamment entre le monde occidental et le monde arabo-musulman.


Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, vous a nommé parmi vingt personnalités pour réfléchir à la manière d’éviter un éventuel choc des civilisations. Comment allez-vous travailler?

Nous ne sommes que deux Européens dans ce groupe, qui comprend aussi, par exemple, l’ex-président iranien Khatami ou le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu. La première réunion a eu lieu fin novembre à Palma de Majorque. Nous en aurons encore trois avant de remettre notre rapport et de faire des propositions à Kofi Annan.

Le choc des civilisations nous pend-il au nez?

Au sein du monde islamique, comme du monde occidental, certains groupes, par haine ou par bêtise, alimentent ce risque. Beaucoup, pour se rassurer, considèrent que le clash n’est qu’un fantasme, qu’il n’y a qu’une seule civilisation, celle des droits de l’homme. Pourtant, ce n’est pas parce que la charte des Nations unies a été signée il y a soixante ans qu’il existe une «communauté internationale». Elle reste à bâtir. Mille différences font diverger et opposent encore les peuples. En Europe, on a maintenu une vue naïve, un peu boy-scout, de l’Histoire. Pour prévenir ce risque, il ne faut pas le nier.

Résister au choc des civilisations, c’est un peu résister à la tectonique des plaques: une tâche de titan.

Rédiger de nouveaux livres scolaires où on enseignera l’amitié et la tolérance ne suffira pas. C’est l’état du monde, le problème. Nous allons agir au sein de ce groupe, le conseiller du roi du Maroc André Azoulay et moi, pour qu’il formule un diagnostic lucide et qu’il présente des propositions à la mesure des enjeux. Les gamins palestiniens n’apprennent pas la haine dans les livres, mais dans la rue. Les écoles coraniques pakistanaises ne sont pas l’unique problème.














Membres du Groupe de haut niveau pour l’Alliance des civilisations:

COPARRAINS

1. M. Federico Mayor

(Espagne, coparrain)
Président de la Fondation «Culture de la Paix» et ancien Directeur général de l’UNESCO


2. Professeur Mehmet Aydin (Turquie, coprésident)
Ministre d’État de la Turquie et Professeur de théologie



MOYEN-ORIENT

3. Seyed Mohamed Khatami (Iran)
Ancien Président de l’Iran

4. Son Altesse Sheikha Mozah Bint Nasser Al-Missned (Qatar)
Consort de l’Émir du Qatar et Président de la Fondation qatarie pour l’éducation, la science et le développement
de la communauté



AFRIQUE DU NORD

5. Dr. Ismail Serageldin (Égypte)
Président de la Bibliothèque d’Alexandrie

6. Dr. Mohamed Charfi (Tunisie)
Ancien Ministre de l’éducation de la Tunisie

7. M. André Azoulay (Maroc)
Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc



AFRIQUE DE L’OUEST

8. M. Moustapha Niasse (Sénégal)
Ancien Premier Ministre du Sénégal



AFRIQUE DU SUD

9. Archevêque Desmond Tutu (Afrique du Sud)
Archevêque de Cape Town



EUROPE DE L’OUEST

10. M. Hubert Védrine (France)
Ancien Ministre des affaires étrangères de la France

11. Mme Karen Armstrong (Royaume-Uni) Historienne des religions



EUROPE DE L’EST

12. Prof. Vitaly Naumkin (Fédération de Russie)
Président du Centre international d’études stratégiques et politiques de l’Université d’État de Moscou



AMÉRIQUE DU NORD

13. Prof. John Esposito (États-Unis) Directeur et fondateur du Centre pour la compréhension entre musulmans et
chrétiens, Université de Georgetown, et rédacteur en chef de l’Encyclopédie d’Oxford du monde musulman

14. Rabbin Arthur Schneier (États-Unis)
Président de la Fondation «Appeal of Conscience» & rabbin, Park East Synagogue



AMÉRIQUE LATINE

15. M. Enrique Iglesias (Uruguay)
Secrétaire général ibéro-américain et ancien Président de la Banque interaméricaine de développement

16. Prof. Candido Mendes (Brésil)
Secrétaire général de l’Académie de la Latinité

ASIE DU SUD

17. Dr. Nafis Sadik (Pakistan)
Conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU

18. Mme Shobana Bhartia (Inde)
Directeur de la gestion du «Hindoustan Times», New Delhi



ASIE DU SUD-EST

19. M. Ali Alatas (Indonésie)
Ancien Ministre des affaires étrangères de l’Indonésie



ASIE DE L’EST

20. Dr. Pan Guang (Chine)
Directeur de l’Académie des sciences sociales de Shanghai

Pour toute demande de rendez-vous, contactez le bureau de Monsieur Védrine à l'adresse suivante : bureau.hv(at)hvconseil.com